Y, le dernier homme (Disney+ Star) : 3 bonnes raisons de plonger dans cet univers post-apocalyptique intrigant et fascinant !

·1 min de lecture

Vous aimez les séries post-apocalyptiques ? Les singes savants ? Et les personnages féminins forts et intéressants ? Ne cherchez plus, la nouvelle fiction de Disney+ Star a toutes les chances de vous plaire. Y, le dernier homme débute ce mercredi 22 septembre, avec la mise en ligne des trois premiers épisodes de la saison 1, sur la plateforme américaine. Créée par Eliza Clark (Extant, The Killing), elle est l'adaptation des comic books américains éponymes créés par Brian K. Vaughan et Pia Guerra. Mais que vaut ce nouveau projet ? Faut-il ajouter Y, le dernier homme à votre liste (déjà longue) des séries à regarder cet automne ? Télé-Loisirs a vu les deux premiers épisodes de cette nouvelle fiction et vous donne trois raisons de vous laisser tenter...

Comme beaucoup de séries similaires, le mystère fait souvent tout l'intérêt de ce genre de projet. Ici, direction les Etats-Unis (car on le sait, c'est toujours là-bas que débutent les histoires post-apocalyptique). Un beau jour, et sans explications rationnelles, tous les mammifères (êtres humains et animaux) porteurs d’un chromosome Y meurent. Seul un homme cisgenre et son singe mâle apprivoisé survivent. Leurs noms ? Yorick et Esperluette. Ils vont donc devoir apprendre à survivre dans un monde que les femmes tentent de reconstruire. Un monde où Yorick sera obligé de cacher son identité pour ne pas que les femmes découvrent qu'il est le dernier homme vivant sur Terre. Bien évidemment, comme c'est toujours le cas dans ce genre de (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Kad Merad et Olivier Baroux adaptent leur film Mais qui a tué Pamela Rose ? en série pour Canal+
Audrey Fleurot, Camille Cottin, Muriel Robin, Charlotte Gainsbourg, Miou-Miou… Toutes stars de séries sur Arte (VIDEO)
Grey's Anatomy : Camilla Luddington (Jo) change radicalement de look pour la saison 18 et surprend les fans (PHOTO)
Shadowplay : origine du titre, faux morceau de Bach… Le compositeur Nathaniel Méchaly dévoile les secrets de la musique de la série de Canal+
Demain nous appartient (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 1015 du jeudi 16 septembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles