Le dernier coup de Sanofi va lui rapporter très gros

Le géant pharmaceutique français a décidé de revendre l'essentiel de sa part chez Regeneron, son partenaire américain. Une opération qui devrait lui rapporter une sacrée somme.

Il n'y a pas d'eau dans le gaz entre Sanofi et Regeneron, mais le laboratoire français a tout de même décidé de prendre ses distances. S'il promet de poursuivre sa collaboration avec son partenaire américain, le géant pharmaceutique a pris la décision de revendre le plus gros de sa participation, qui s'élève à un peu plus de 20 % du capital de l'entreprise américaine de biotech. Une opération bénéfique puisqu'elle devrait rapporter à Sanofi plus d'une dizaine de milliards d'euros. "Sanofi annonce aujourd'hui son intention de céder sa participation au capital de Regeneron", explique l'entreprise dans un communiqué.

Regeneron est un laboratoire biotechnologique américain dont la valeur en Bourse s'est envolée il y a une dizaine d'années. Surtout, c'est le grand partenaire de Sanofi aux États-Unis, et les deux groupes multiplient les collaborations depuis les années 2000. C'est par exemple avec Regeneron que le français a élaboré le Dupixent. Notamment utilisé dans le traitement de l'asthme, le médicament, dont les ventes ont encore plus que doublé au premier trimestre, est l'un des grands contributeurs à la croissance de Sanofi.

Les deux groupes ont aussi élaboré un anti-cholesterol, Praluent, et travaillent sur les traitements de différents cancers, l'un des grands axes sur lequel le groupe français compte accélérer ces prochaines années. Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, ils testent aussi l'efficacité de l'un de leurs médicaments, Kevzar, face au Covid-19, même si les premiers résultats les ont contraints à réduire leurs ambitions.

Une collaboration très productive

"La collaboration entre Sanofi et Regeneron a été l'une des plus productives du secteur pharmaceutique", a estimé le directeur général de Sanofi, Paul Hudson, cité dans le communiqué. Expliquant que les deux groupes étaient tout à fait d'accord quant à la sortie de Sanofi, le groupe français a assuré qu'il (...)

Lire la suite sur Capital

Ce contenu peut également vous intéresser :

L'appli de traçage StopCovid disponible dès la fin de la semaine ?
De combien un balcon fait-il grimper le prix d’un appartement, fin des PV pour non-désignation du conducteur pour les entreprises… Le flash éco du jour
Macron se rendra dans une usine Valeo ce mardi pour présenter son plan automobile
Hydroxychloroquine : un avocat toulousain lance une action collective
Le très joli cadeau d’une cliente aux employés d’un supermarché Match