Le dernier adieu à la princesse Abigail Kawananakoa au palais Iolani à Honolulu

© Marco Garcia

Ils étaient plus de 1.600 à être venus lui rendre un dernier hommage. Ce dimanche 22 janvier 2023, le cercueil de la princesse Abigail Kawananakoa a été exposé au palais Iolani, l’ancienne résidence des souverains hawaïens à Honolulu. Décédée le 12 décembre 2022 à l’âge de 96 ans, cette femme était la dernière descendante de la famille royale qui régna sur l’archipel d’Hawaï jusqu’en 1893.

La dépouille de la défunte était arrivée dans un corbillard noir qui a remonté, jusqu’au palais, une allée bordée des deux côtés par des membres des sociétés royales hawaïennes et des clubs civiques, tandis qu’un chant hawaïen était interprété, a rapporté «Hawaii Public Radio». Puis une douzaine de gardes d'honneur des forces de l'ordre ont porté le cercueil, franchissant l’escalier puis le menant jusqu’à la Salle du trône où le public a pu se recueillir.

Un service funéraire privé le lendemain au Mauna ʻAla

Le média précise que Josh Green, le gouverneur d’Hawaï avait ordonné que les drapeaux américain et hawaïen soient mis en berne au capitole et dans les bureaux de l'Etat le lundi 23 janvier jusqu'au coucher du soleil pour les funérailles d’Abigail Kawananakoa. Ce même jour, un service funéraire privé a eu lieu au Mauna ʻAla, le mausolée de la famille royale d’Hawaï à Honolulu. Il a rassemblé environ 200 proches de la princesse, amis et dignitaires, a signalé «Hawaii News Now».

À lire aussi Lili’uokalani, la seule reine d’Hawaï et la dernière


Lire la suite sur ParisMatch