Dernière des "Z'amours": l'émotion de Bruno Guillon sur France 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le rendez-vous culte de France 2 a été présenté successivement par Jean-Luc Reichmann, Patrice Laffont, Tex et Bruno Guillon depuis 2018. (Photo: CAPTURE D ECRAN FRANCE 2)
Le rendez-vous culte de France 2 a été présenté successivement par Jean-Luc Reichmann, Patrice Laffont, Tex et Bruno Guillon depuis 2018. (Photo: CAPTURE D ECRAN FRANCE 2)

TÉLÉVISION - Clap de fin pour “Les Z’amours”. Le jeu TV animé par Bruno Guillon a célébré son 7556e et ultime numéro ce samedi 21 août sur France 2.

Avant de rendre l’antenne une dernière fois, l’animateur à la tête du programme depuis 2018 s’est présenté devant la caméra. Au bord des larmes, il a brandi les mythiques pancartes de l’émission préparées par deux calligraphes.

“Voilà, c’était la dernière des ‘Z’Amours’. J’ai pas les mots. Au nom de toutes les équipes qui ont travaillé pour vous distraire depuis 1995... Merci ! Et surtout, aimez-vous!!”, pouvait-on lire sur ces pancartes, accompagnées par les notes de “All You Need Is Love” des Beatles, comme vous pouvez le découvrir ci-dessous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L’émission, diffusée sous le nom des “Mariés de l’A2” de 1987 à 1992, est une adaptation du jeu américain “The Newlywed Game”. Raison qui a poussé France Télévisions a arrêté le programme, à l’heure où le service public veut promouvoir des productions 100% françaises.

Si “Les Z’amours” s’en va, Bruno Guillon conserve toutefois cette case de la fin de matinée sur France 2. Il animera dès le lundi 23 août le jeu “Chacun son tour”, tout nouveau divertissement mêlant jeu de hasard et jeu d’adresse.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemblait la télé au lancement des “Z’amours” en 1995

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles