« Dernière sortie avant le tunnel » : l’entourage d’Emmanuel Macron pessimiste sur le reconfinement

·1 min de lecture

Les Français ne pensaient pas forcément devoir endurer la deuxième vague de coronavirus. Pourtant, elle submerge déjà le pays. Dans le dernier bulletin épidémiologique de Santé publique France, relaté par L’Internaute, plus de 41 000 cas ont été recensés en 24 heures. Pas moins de 162 décès ont également été dénombrés. Afin d’endiguer la circulation du Covid-19, le couvre-feu a été étendu à 38 nouveaux départements français. Mais les chiffres, qui ne cessent d’augmenter inquiètent. Derrière son pupitre, ce jeudi 22 octobre, Jean Castex s’alarmait : “La situation est grave”. Persuadé que “le mois de novembre sera éprouvant” et que le “nombre de morts va augmenter’, le Premier ministre prévenait les Français : des mesures plus restrictives pourraient être prises.

Après avoir usé de pédagogie et de prévention, le gouvernement envisagerait de serrer la vis si le couvre-feu n’obtient pas les effets escomptés. Interrogé par nos confrères de RTL, un cadre de la majorité s'est désolé : “L’interview du président la semaine dernière devait créer un électrochoc, mais il n’a pas eu lieu…” La dernière prise de parole de Jean Castex aura donc été “la dernière sortie avant le tunnel”, a précisé une source proche d’Emmanuel Macron auprès du même média. Un tunnel qui ne serait autre qu’un reconfinement.

L’éventualité d’un nouveau reconfinement, notamment local, était rapportée uniquement par les proches du chef de l’État. Ce vendredi 23 octobre, Emmanuel Macron s’est exprimé sur le sujet à l’issue (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron follement romantique : sa promesse à Brigitte
Mask Singer : qui est le manchot ? Découvrez les indices
“Des mensonges” : Rachida Dati tire à boulets rouges sur le gouvernement
Brigitte Macron soulagée, elle est négative au Covid-19
La reine Sofia interpellée sur Juan Carlos : ce moment de malaise passé inaperçu