Dans la dernière ligne droite, Marine Le Pen durcit sa ligne identitaire

Geoffroy Clavel
Marine Le Pen lors de son meeting parisien.

PRESIDENTIELLE 2017 - Au premier tour, on mobilise sa base. Longtemps en tête dans les sondages mais en net recul depuis plusieurs semaines, Marine Le Pen a abordé la dernière ligne droite de la course à l'Elysée en durcissant son discours identitaire, socle de l'électorat frontiste. Après un meeting à Perpignan ce samedi où elle s'est affichée avec le sulfureux maire de Béziers Robert Ménard, la candidate du Front national donnait un meeting dans la capitale ce lundi où elle a nettement musclé ses propositions en matière d'immigration.

Avant son Zénith à Paris, l'eurodéputée avait accordé un entretien au site d'extrême droite Boulevard Voltaire, fondé par le même Robert Ménard. Menée par l'épouse de l'ancien patron de Reporters sans frontières, Emmanuelle Duverger, l'interview cible ostensiblement cette "droite hors les murs" qui pourrait hésiter entre la ligne libérale et conservatrice de François Fillon et le credo "ni droite ni gauche" de Marine Le Pen. "Les Français veulent se sentir à nouveau propriétaires de la France et non pas locataires sans droits ni titres", y affirme la présidente du FN, reprenant à son compte le slogan lepéniste "On est chez nous" et en se posant en mère de famille protectrice.

"Notre identité se dissout, notamment au travers d'une immigration massive qui est le siège d'un communautarisme et d'un multiculturalisme revendiqué par mes adversaires politiques", y martèle la candidate. Un discours une nouvelle fois martelé ce mardi sur RTL: "l'immigration est massive dans notre pays. La submersion migratoire que nous vivons n'est pas un fantasme. C'est peut-être le secret le mieux gardé de la mondialisation, c'est son principe, c'est son moteur. C'est un sujet dont aucun candidat n'a parlé".


Un moratoire immédiat sur...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages