Derek Chauvin ne témoignera pas lors de son procès

·2 min de lecture

Derek Chauvin, jugé pour la mort de George Floyd, ne témoignera pas lors de son procès qui touche à sa fin.

Derek Chauvin invoque le Cinquième amendement. L’ancien policier jugé pour sa responsabilité dans la mort de George Floyd, tué en mai dernier lors de son interpellation à Minneapolis, a décidé d’invoquer l’amendement prévoyant que «nul ne pourra, dans une affaire criminelle, être obligé de témoigner contre lui-même». «J’invoque mon droit au Cinquième amendement aujourd’hui», a-t-il déclaré alors que son avocat Eric Nelson lui rappelait les conséquences d’un tel choix, qui peuvent aller dans les deux sens : il ne pourra pas répondre aux questions de l’accusation pouvant l’incriminer mais ne pourra pas non plus donner sa version des faits avec des questions qu’il lui aurait posées.

L’accusation «l’aurait mis en miettes seconde par seconde», a estimé Arthur Reed, un cousin de George Floyd interrogé par le «Star Tribune» sur la décision de Derek Chauvin. «Nous ne pensions pas qu’ils allaient le laisser parler du tout. Nous étions prêts à en finir, à nous assurer que (George Floyd) ait la justice qu’il mérite. Nous pensons que le procureur a présenté un excellent dossier», a-t-il ajouté. Derek Chauvin encourt jusqu'à 40 ans de prison s'il est déclaré coupable des charges les plus lourdes retenues contre lui.

Témoignages bouleversants et opposition de deux versions des faits

Plus tôt dans la journée, Eric Nelson avait fait savoir qu’il ne comptait plus appeler de témoins à la barre, ouvrant la voie aux dernières étapes du procès. Les plaidoiries des deux parties auront lieu lundi et les délibérations du jury suivront. «Si j’étais vous, je prévoirais pour longtemps en espérant pour une courte durée. Que cela dure une heure ou une semaine, cela tient à vous», leur a précisé jeudi le juge Peter Cahill.

Le procès de Derek(...)


Lire la suite sur Paris Match