Depuis la prison, Harvey Weinstein attaque en justice le groupe Stellantis

Harvey Weinstein a été condamné à 23 années de réclusion criminelle pour agressions sexuelles et harcèlement. (Photo d'illustration)
Harvey Weinstein a été condamné à 23 années de réclusion criminelle pour agressions sexuelles et harcèlement. (Photo d'illustration)

Les accidentés de la route n'ont habituellement pas le droit à de tels dommages et intérêts : 5 millions de dollars d'indemnités, c'est la somme que réclame le producteur de cinéma déchu pour un accident qu'il a eu en 2019 avec une Jeep. Mardi 8 juin, Harvey Weinstein a déposé une plainte devant un tribunal new-yorkais contre le groupe FCA US (Fiat Chrysler), désormais intégrée à Stellantis. Stellantis, dans un message transmis à l'AFP, dit « avoir l'intention de défendre vigoureusement (son) produit contre ces allégations ».

Harvey Weinstein, condamné en 2020 à 23 années de réclusion criminelle pour une agression sexuelle en 2006 et un viol en 2013, affirme dans sa plainte qu'il conduisait une Jeep prêtée par la marque Chrysler le 17 août 2019 quand il a cherché à éviter une collision avec un cerf et que le véhicule n'a pas freiné correctement. La voiture s'est alors renversée, provoquant pour Harvey Weinstein, qui avait proprement bouclé sa ceinture de sécurité, des « blessures catastrophiques et paralysantes de façon permanente, ainsi que des douleurs et souffrances importantes et continues », est-il écrit dans la plainte transmise à l'AFP par son avocat.

Il avait été opéré du dos en décembre 2019, à la suite de cet accident de voiture selon ses avocats, et était apparu physiquement affaibli lors de son procès, se déplaçant souvent avec un déambulateur. Il accuse FCA US de quatre chefs : produit défectueux, négligence du constructeur, violation de garanti [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles