Depuis Lisbonne, la First Lady ukrainienne appelle les Russes à bouder la télévision russe

Olena Zelenska a quitté les bombardements de Kiev, et les abris où elle descend régulièrement avec ses deux enfants, pour se rendre au Web Summit de Lisbonne. La Première dame ukrainienne y a multiplié les appels aux entreprises pour aider à la reconstruction de son pays. Nous lui avons demandé ce qu'elle voulait dire aux nombreux téléspectateurs russes d'euronews :

"Je peux dire honnêtement qu'il est très difficile pour nous de parler avec les Russes, a répondu la première dame ukrainienne. En un mot : regardez euronews, ne regardez pas les chaînes russes Russia Today, ne regardez pas First Channel, ne regardez pas la chaîne Russia, et c'est déjà le premier pas vers la guérison".

Olena Zelenska a rencontré le Premier ministre portugais Antonio Costa. Au coeur des préoccupations de l'épouse du président ukrainien, un tweet controversé d'Elon Musk, dans lequel il a proposé la paix en échange de territoires annexés. Elle a dit espérer qu'il s'agissait d'une "erreur fortuite" et a ajouté que le peuple ukrainien "admire" l'aide qu'il a apportée à l'effort de guerre de son pays en mettant à sa disposition le service de haut débit par satellite Starlink. Un service gratuit qu'Elon Musk a remis en question récemment, suscitant l'angoisse en Ukraine.