Depuis quand l'humain s'habille-t-il et avec quels vêtements ?

Depuis quand notre espèce porte-t-elle des habits ? Sapiens drapait-il sa pudeur dans des toisons douillettes ou se contentait-il de minimalistes lambeaux de peaux ? C'est notre Question de lecteur de la semaine.

"Pourquoi nos ancêtres ont-ils décidé de se vêtir et comment s'habillaient-ils ?", nous demande Ir Eddy Bondo sur notre page Facebook. C'est notre question de lecteur de la semaine. Merci à toutes et à tous pour votre participation. Pour y répondre, (re)découvrez ci-dessous notre article "Comment s'habillait Homo sapiens ?", issu du n°204 des Indispensables de Sciences et Avenir, daté janvier-mars 2021.

Les humains ont commencé à se couvrir lorsqu'ils ont perdu leurs poils

Sapiens drapait-il sa pudeur dans des toisons douillettes ou se contentait-il de minimalistes lambeaux de peaux ? Si les humains ont sans doute commencé à se couvrir lorsqu'ils ont perdu leurs poils, entre 3 et 1,2 million d'années, difficile de dire exactement quand le pli a été pris ou quelles étaient leurs habitudes vestimentaires, fourrures et tissus se dégradant avant de fossiliser.

Lire aussiNotre espèce a pu s'adapter à l'utilisation du feu grâce à cette mutation génétique

L'étude des poux

Des amis de longue date nous aident néanmoins à y voir plus clair. Une étude publiée en 2011 dans la revue Molecular Biology and Evolution s'est penchée sur deux espèces de poux contemporaines : le pediculus humanus capitis, habitué de nos cuirs chevelus, et le pediculus humanus corporis, hôte de nos vêtements.

En remontant le rythme de leurs mutations ADN, les chercheurs ont estimé que les parasites s'étaient différenciés il y a 170.000 à 83.000 ans, preuve que la nudité n'était déjà plus alors qu'un lointain souvenir.

Lire aussiL'Homme de Cro-Magnon se vêtait-il vraiment de peaux de bête ?

Nos ancêtres n'étaient pas que frileux… mais aussi coquets !

L'observation des outils nous en apprend un peu plus. Des traces de racloir laissées sur des ossements d'animaux montrent ainsi que Néandertal récupérait déjà peaux et fourrures sur ses proies. Les premières aiguilles à chas en os ou en ivoire datent, elles, d'environ 20.000 ans.

Muni de tendons d'animaux en guise de fil, Sapiens a pu assembler des pièces pl[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi