Depuis l'annonce du couvre-feu, les ventes de bières explosent

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La hausse est encore plus significative en ligne, avec une augmentation de 54% des ventes de bières en e-commerce.
La hausse est encore plus significative en ligne, avec une augmentation de 54% des ventes de bières en e-commerce.

Dans les supermarchés, les ventes de bières ont augmenté de 10 % entre le 12 et le 18 octobre, soit la semaine précédent le début du couvre-feu, rapporte LSA.

Quelques jours avant le début du confinement en mars 2020, les Français s'étaient rués sur les stocks de pâtes, de farine ou encore d'oeufs, donnant lieu à des scènes inhabituelles où des rayons étaient entièrement vides. Depuis la mise en place du couvre-feu, désormais étendu à 54 départements, les habitudes des consommateurs ne semblent pas encore avoir beaucoup changé, à l'exception de la consommation privée de bière. Comme le montre le panéliste Iri, cité par LSA, dans son bilan des ventes en supermarchés sur la période allant du 12 au 18 octobre, les achats de bières ont bondi de 10 %.

Le couvre-feu de 21h à 6h du matin avait été dans un premier temps instauré le 17 octobre en Île-de-France et dans huit métropoles dont Lyon, Marseille ou encore Montpellier. Y-a-t-il eu un effet d'annonce sur les consommateurs de houblon ? La hausse est encore plus significative en ligne, avec une augmentation de 54 % des ventes de bières en e-commerce. « Les Français ont également acheté des produits permettant d'assurer les repas à domicile comme les pâtes alimentaires (+14 %) ou les soupes et potages (+16 %) pour l'épicerie salée et les poissons (+14 %) et les plats cuisinés (+13 %) pour les surgelés salés », tient à préciser le panéliste Iri.

Les ventes de PGC-FLS relativement stables

Les ventes de Produits de Grande Consommation (PGC) et de Frais Libre Service (FLS) n'ont au final augmenté que de 4 %. Cela comprend notamment les produits frais alimentaires (FLS) et [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :