Depuis la crise, il devient de plus en plus dur pour la classe moyenne de trouver un job

1 / 2

2 Français sur 3 ont un emploi en France, du jamais vu depuis 1980

La part des Français âgés de 15 à 64 ans qui ont un emploi atteint en France 66,1%, son niveau le plus élevé depuis 40 ans. Et ce sont le plus souvent des emplois à temps plein.

Employés de bureau et ouvriers qualifiés sont de moins en moins nombreux en France. La disparition des emplois intermédiaires s'est accélérée depuis la crise de 2008, et le phénomène est particulièrement frappant dans l'Hexagone. C'est le constat que font deux économistes, Ariell Reshef et Farid Toubal, dans un ouvrage publié par le Centre pour la Recherche Economique et ses applications (Cepremap), repéré par Les Echos.

Ils ont étudié les heures travaillées dans plusieurs catégories d'emploi entre 1994 et 2013, en distinguant la période d'avant et d'après crise. Les variations montrent que les emplois des classes supérieures ont gagné du terrain depuis 2008. Par exemple, les postes de managers ne représentaient que 9,95% des emplois avant la crise (sur la période 1994-2007), et ils sont passé à 10,4% après (sur la période 2008-2013). Les ingénieurs connaissent aussi de belles heures, en passant de 9,16 à 12,53% des emplois. 

Moins d'ouvriers et d'employés de bureau

Les classes populaires sont elles aussi en augmentation : les travailleurs des services sont passés d'une part dans l'emploi total de 11,19% à 14,39%. Une hausse portée par le développement notamment des postes de livreurs et des salariés de la propreté.   

Dans le même temps, les classes moyennes sont en difficulté. Les ouvriers non qualifiés sont passés de 13,81% à 10,87% des emplois, les ouvriers qualifiés...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi