"Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philipp", analyse un journaliste britannique

franceinfo
·1 min de lecture

"Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, ce n'est oplus du tout le même pays, pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philip" analyse Philip Turle, journaliste britannique à France 24 au lendemain de l'annonce du décès du prince Philipp, époux de la reine Elisabeth II.

franceinfo : Comment peut-on expliquer ce respect inconditionnel que la population britannique voue au prince Philip ?

Philip Turle : Je pense que c'est dû en partie à la longévité du couple que forment Elisabeth et Philip. Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, ce n'est plus du tout le même pays. Plus d'une douzaine de Premiers ministres se sont succédés au gouvernement et la révolution culturelle des années 70 est passée par là. Pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philip.

"Je pense que, dans un monde en perpétuelle mutation, ils rassurent, les Britanniques se disent : 'même si tout change, même si on ne reconnaît plus rien, on reconnaîtra toujours la reine et le duc d'Edimbourg.'"

Philip Turle, journaliste britannique à France 24

à franceinfo

Il existe un grand amour, une grande admiration pour Elisabeth, mais aussi pour son mari car c'est quelqu'un qui a toujours été à ses côtés, qui a vraiment voué sa vie au service public. Je pense que si vous demandez aux Britanniques de vous parler du duc d'Edimbourg, vous apprendrez qu'une grande partie ignore ses liens avec la Grèce et le Danemark et sa jeunesse mouvementée. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi