Départementales: le RN retire son soutien à un candidat condamné pour agression sexuelle

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Le RN retire son soutien aux départementales à un candidat condamné pour agression sexuelle (photo de Marine Le Pen prise le 19 octobre 2020) (Photo: THOMAS SAMSON via AFP)
Le RN retire son soutien aux départementales à un candidat condamné pour agression sexuelle (photo de Marine Le Pen prise le 19 octobre 2020) (Photo: THOMAS SAMSON via AFP)

POLITIQUE - Le jugement remonte à 2017. Cette année-là, Éric Dureux, candidat du Rassemblement national dans les Ardennes pour les prochaines élections départementales, a été reconnu coupable d’“agression sexuelle imposée à un mineur de moins de 15 ans”, condamné à une peine de 8 mois de prison avec sursis et à une inscription au fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles.

L’information, dévoilée ce jeudi 3 juin par France 3 Grand-Est, a été confirmée par le principal intéressé qui réclame aujourd’hui “le droit à l’oubli” après avoir “payé sa dette”, selon des propos rapportés par le site LArdennais.

Le média régional indique également que l’homme, confronté à ces révélations, a choisi de ne plus être candidat, tandis que la formation de Marine Le Pen a “immédiatement” décidé de lui retirer son soutien dans le seizième canton du département (Sedan 3), là où il entendait se présenter.

Candidat malgré tout?

“Le Rassemblement national découvre aujourd’hui la condamnation, qui avait été cachée à la Commission nationale d’Investiture, visant Monsieur Éric Dureux pour des faits extrêmement graves”, raconte ainsi la Direction de campagne des élections départementales du parti d’extrême droite dans un communiqué cité par L’Ardennais et précisant que son ancien candidat “est également suspendu à titre provisoire de sa qualité d’adhérent du Rassemblement national.”

Mais rien n’est aussi simple...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles