Denis Safran, Médecin chef de la BRI (présent au Bataclan le 13 novembre) : "Je n’avais jamais vu des blessures pareilles… Une balle de Kalachnikov, c’est une explosion des organes"

Médecin chef de la BRI, Denis Safran était au Bataclan, la nuit du 13 novembre 2015. Pour Yahoo, il est revenu sur ces souvenirs qui le hantent encore : la première "vision d’horreur" lorsque s’ouvrent les portes battantes donnant la salle de spectacle, les gens qui appelaient "Au secours", les cadavres à perte de vue… Et l’angoisse que le bâtiment, potentiellement piégé, explose à tout instant.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles