Changer d’électroménager, résilier ses abonnements, améliorer l’isolation de son logement… déménager est l’occasion idéale pour tout remettre à plat et démarrer une nouvelle vie. Et si, avant de changer de logement, vous faites le tri dans vos affaires et notamment dans vos vêtements, pourquoi ne pas le faire aussi dans vos factures ? On vous donne quelques bons conseils.

Faites le tri dans vos différents contrats

Abonnement à la salle de sport, box Internet, contrat d’énergie… déménager va vous obliger à faire le ménage dans vos différents contrats, et si certains contrats pourront être transférés, d’autres devront obligatoirement être résiliés.

C’est donc l’occasion de changer de crémerie et de dénicher des offres plus intéressantes. Pour se faire, ayez les bons réflexes :

  1. Listez les contrats qui vont être impactés par votre déménagement : abonnement à la salle de sport, à la piscine, à la bibliothèque, au cinéma, votre abonnement de transport en commun, vos différentes assurances, vos contrats Internet et d’énergie…

  2. Repérez, dans cette liste, les abonnements qui ne vous servent plus et résiliez-les.

  3. Parmi les contrats non transférables : votre contrat d’énergie. Il est rattaché à votre compteur, et comme vous changez de logement, vous changez de compteur. Vous devez donc résilier votre actuel contrat pour en souscrire un nouveau. Pensez à anticiper ces démarches, et profitez-en aussi pour comparer les offres des différents fournisseurs. Vous trouverez peut-être un meilleur contrat pour votre nouvelle maison.

  4. Consultez votre contrat d’assurance habitation : est-ce qu’il correspond toujours à vos besoins ? Est-ce qu’il est suffisant pour couvrir votre nouveau logement et vos éventuels nouveaux biens ? Est-ce que certaines options sont toujours nécessaires ? Vous pouvez transférer votre actuelle assurance habitation, mais il est recommandé de revoir son contrat en cas de déménagement. C’est aussi l’occasion d’en trouver un moins cher.

  5. Prévenez vos assureurs : auto, deux-roues, complémentaire santé, assurance de prêt, etc. Un changement de domiciliation peut avoir un impact sur ces différents contrats.

  6. Pour votre abonnement Internet : faites un test d’éligibilité avec l’adresse de votre nouveau logement pour voir à quel types d’offres vous êtes éligible (ADSL, fibre). C’est également l’occasion de changer de forfait pour payer moins cher, avoir un meilleur débit, ou des services supplémentaires.

Comparez : le bon réflexe pour trouver les meilleures offres pour votre nouveau logement

Vous avez besoin d’électricité, de gaz, d’une box Internet et TV, ou d’une nouvelle assurance auto ou habitation, pensez à utiliser un comparateur en ligne pour trouver les contrats les plus économiques, et les mieux adaptés à votre nouvelle situation.

VIDÉO - Internet, TV, téléphone : attention à ne pas vous faire avoir par votre opérateur

Attention aux délais de résiliations de vos abonnements

Aujourd’hui, la plupart des contrats sont sans engagement. Et, grâce à la loi Hamon, même des contrats qu’on ne pouvait résilier qu’une fois par an à la date anniversaire (typiquement les contrats d’assurance) sont désormais résiliables à tout moment. Mais vérifiez quand même !

Par exemple : les contrats d’énergie sont résiliables à tout moment, mais il faut bien penser à souscrire votre nouvel abonnement au moins 15 jours avant votre déménagement. Sinon vous risquez d’emménager dans un logement sans électricité.

Pensez aussi à faire votre dernier relevé de compteur électrique ou de gaz en quittant l’ancien logement afin de clôturer votre consommation. De même pour votre nouveau logement, relevez vos compteurs dès votre arrivée pour lancer la facturation de votre consommation.

VIDÉO - "Vous déménagez ? La première chose à intégrer, c'est le timing"

Dépensez pour mieux économiser

Déménagement rime souvent avec changement d’électroménager, de déco et d’autres équipements de la maison. Un sacré budget, certes, mais aussi une occasion de penser « économies » sur le long terme en choisissant des appareils moins énergivores. Voici quelques astuces :

  • Choisir de l’électroménager avec une étiquette énergie A ou B.

  • Acheter un lave-linge, un sèche-linge et un lave-vaisselle avec des cycles « éco ».

  • Les poêles à bois ou à granulés et les cheminées sont les moyens de se chauffer les plus économiques.

  • Si vous choisissez un chauffage électrique, faites appel à la domotique en mettant en place un scénario selon vos heures de présence.

  • Le radiateur à inertie coûte cher, mais il est le moins énergivore du marché. Il a la capacité d’emmagasiner de la chaleur même en étant éteint !

  • Si les caractéristiques du logement le permettent, installez une pompe à chaleur. Elle permet de réduire vos factures d’énergie de 60%.

  • Remplacer les fenêtres par du double vitrage.

  • Utiliser des ampoules à économie d’énergie.

  • Installer des mitigeurs thermostatiques sur les robinets.

  • Si vous avez un jardin dans votre nouvelle maison, pensez à installer un récupérateur d’eau de pluie pour l’arroser.

VIDÉO - “C’est l’un des appareils électroménagers les plus énergivores de votre domicile”

Des travaux pour faire baisser vos factures d’énergie

Si vous êtes propriétaires de la maison dans laquelle vous emménagez, pensez aux travaux de rénovation énergétique. Ils vont vous permettre de faire d’importantes économies sur vos factures d’énergie.

À commencer par l’isolation : bien isoler votre logement assure non seulement votre confort (en vous protégeant contre le froid, l’humidité ou la canicule), mais il vous permet aussi de réduire votre consommation d’énergie. Pour vous donner un coup de pouce financier, pour pouvez prétendre à plusieurs aides :

- MaPrimeRénov’

Tous les propriétaires, quelles que soient leurs ressources, peuvent en bénéficier pour rénover leur résidence principale. Son montant est calculé selon vos revenus, votre localité, le nombre de personnes dans votre foyer et du gain écologique des travaux. Elle est toutefois plafonnée à 20 000€ pour une durée maximale de 5 ans de travaux.

VIDÉO - “Grâce à MaPrimeRénov’, vous pouvez recevoir jusqu’à 10 000€ d’aides pour vos travaux”

- MaPrimeRénov' Sérénité

Cette aide vous permet de réaliser d'importants travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Sous conditions de réaliser un gain énergétique d'au minimum 35%. Le montant de la prime varie en fonction de vos ressources.

- France Rénov’

Ce service en ligne a été mis en place par le gouvernement pour vous accompagner dans l’organisation de votre projet de rénovation. Il permet notamment de trouver les meilleurs professionnels RGE pour vos travaux.

- La TVA à taux réduit

Pour tous les travaux permettant de faire des économies d’énergie (isolation, équipements utilisant une source d’énergie renouvelable…), la TVA appliquée est de 5,5% contre 10% pour les autres travaux de rénovation.

- Les CEE : Certificats d’Économie d’Énergie

Pour faire court : les entreprises privées considérées comme polluantes doivent verser une prime qui peut financer la rénovation énergétique de votre logement. Mais notez que le CEE est cumulable avec d’autres aides publiques ou privées. La prime « Coup de pouce chauffage » peut, par exemple, s’ajouter au dispositif.

- Les prêts

L’éco-prêt à taux zéro : son montant peut atteindre 50 000€ selon les travaux financés. Il est attribué, sous conditions, au propriétaire (bailleur ou occupant) ou à un syndicat de copropriétaires.

L’avance rénovation : accordée par la Banque Postale pour faciliter la rénovation énergétique des logements principaux des personnes âgées ou aux revenus modestes.

L’amélioration de l’habitat : ce prêt est accordé par la CAF pour faire des travaux de rénovation ou d’isolation dans votre résidence principale. Ce prêt remboursable sur 10 ans maximum peut atteindre 80% du montant de dépenses prévues dans la limite de 1 067,14€.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles