"Je vous demande de rester tranquille" : Reda Kateb pousse un violent coup de gueule contre Roselyne Bachelot

·1 min de lecture

Entre le gouvernement et le monde de la culture, la rupture est totale. Depuis de longs mois, les artistes ne cessent d'en appeler à la solidarité de l'exécutif, qui les empêche de travailler en raison des mesures sanitaires. Cinémas, théâtres, festivals et concerts sont tous fermés et interdits depuis plus d'un an, hormis une courte éclaircie l'été dernier. La cérémonie des César le 12 mars dernier l'a bien montré : la maîtresse de cérémonie Marina Foïs a taclé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, pourtant en coulisses. Une ministre qui concentre les critiques depuis quelques semaines, en atteste la sortie de Benjamin Biolay le mois dernier.

Ce mardi, c'est un autre comédien de premier plan qui a dit ce qu'il avait sur le cœur sur son compte Instagram. Reda Kateb, vu récemment dans les cartons Le Chant du Loup et Hors Normes, a posté un long message adressé à Roselyne Bachelot, dans lequel il lui reproche son attitude de "copinage" avec les artistes : "Mme la ministre de la Culture. Je respecte bien que je ne comprenne pas vraiment votre goût des selfies avec les artistes et célébrités. Je l’avais remarqué il y a quelques années en venant à l’émission sur C8 ou vous étiez chroniqueuse, commence-t-il. Mais s’il vous plaît. A l’heure où les artistes, techniciens et autres travailleurs du spectacle vivant sont cloués au sol et en réelles difficultés. A l’heure où tous les lieux de culture sont fermés et où vous avez ce magnifique privilège d’assister à des captations TV et (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Chiara Ferragni maman pour la deuxième fois : découvrez le prénom de son bébé !
Elisabeth Moreno : la ministre de l'égalité femmes-hommes pas étonnée par les accusations de sexisme à la télé
Les Marseillais à Dubaï : Manon réagit à l'arrivée de Julien Tanti et s'attaque à Jessica et Thibault Garcia
Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe en guerre : Marc-Olivier Fogiel hausse le ton
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : les témoignages de femmes affluent auprès des policiers