La demande de libération de Jean-Claude Romand est "intolérable" clame son ancien beau-frère

franceinfo
Le frère de la femme de Jean-Claude Romand est révulsé par la demande de remise en liberté du faux médecin qui a assassiné toute sa famille en 1993.

"La perpétuité, on l'a jusqu'au bout. Alors que pour lui, elle va s'arrêter s'il le demande et qu'on va dans son sens. C'est intolérable, totalement intolérable", a confié à France Bleu Pays de Savoie, Emmanuel Crolet, l'ancien beau-frère de Jean-Claude Romand, ce faux médecin qui a assassiné sa famille dans l'Ain et le Jura en 1993. La justice étudie ce vendredi sa demande de libération conditionnelle.

Jean-Claude Romand a passé 25 ans en prison et demande à sortir

Si cette demande est accordée, "il aura encore une fois manipulé le système pour arriver à ses fins. Il l'a fait il y a 25 ans, il recommence", juge Emmanuel Crolet. "On a vécu pendant 25 ans une relative quiétude. Tant qu'il est entre quatre murs, il ne nous fait plus de mal psychologiquement et il ne peut pas en faire, psychologiquement et peut-être physiquement, à d'autres", poursuit-il.

Jean-Claude Romand a été condamné en 1996 à la prison à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans et a déjà purgé 25 ans pour avoir tué sa femme, ses deux enfants et ses deux parents. Il est aujourd'hui incarcéré à la maison centrale de Saint-Maur, dans l'Indre, et c'est le tribunal d'application des peines de Châteauroux qui doit rendre sa décision ce vendredi.

Un projet de réinsertion trop léger pour l'avocate de la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi