Demain nous appartient (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 793 du mardi 10 novembre.

·1 min de lecture

Mardi 10 novembre dans Demain nous appartient… William (Kamel Belghazi) informe les Moreno et Luke de l’état de Charlie, qui est dans le coma : elle a fait une hémorragie intra crânienne et pourra peut-être souffrir de séquelles, comme des pertes de mémoire. Luke est dévasté. Sa famille est maudite : son père est mort, sa mère est folle et sa sœur, qui a toujours été là pour elle, est dans un sale état. Il craint qu’elle ne le laisse tout seul. Le soir, à son chevet, il lui confie être incapable de vivre sans elle et prend des cachets.

Karim (Samy Gharbi) interroge William, qui l’informe que Charlie souffre de faiblesses artérielles. Rien ne prouve donc que les gifles et les coups qu’elle a reçus au visage soient à l’origine de sa rupture d’anévrisme… De la même façon, impossible de savoir si l’agresseur s’est aperçu que la demoiselle était en train de faire un AVC. Seule l’ado pourrait répondre à cette question.

Plus tard, Karim recueille le témoignage de Bilel, qui a découvert Charlie, inanimée sur la plage. Mais l’ostréiculteur n’a rien vu et ne peut aider les policiers, qui sont dans l’impasse. Martin (Franck Monsigny) demande à Aurore (Julie Debazac) et Karim d’interroger les camarades de classe de Charlie. Pour lui, cela ressemble à une dispute qui a mal tourné. Aurore informe Karim de l’affaire de la sextape, dont sa fille Sofia (Emma Smet, qui s'est confiée sur ses débuts dans la série) a été victime. Ils sont d’accord pour penser qu’il vaut mieux que le policier conduise (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Quatre mariages et un enterrement (Salto) : quel est le lien entre la série et le film culte ?
Ici tout commence (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 7 du mardi 10 novembre
The Crown (Netflix) : pourquoi la saison 4 de la série britannique est la meilleure de toutes ?
Ici tout commence (TF1) : l’anecdote amusante de tournage de Francis Huster (Auguste Armand)
Possessions (Canal+) : pourquoi Reda Kateb s'est senti "un peu bousculé" sur le tournage