Demain nous appartient (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 795 du jeudi 12 novembre

·1 min de lecture

Jeudi 12 novembre dans Demain nous appartient… Alors que Sofia (Emma Smet, qui revient sur ses débuts dans le feuilleton) confie à ses parents sa peur de retourner au lycée et d'affronter la réaction de ses camarades, William (Kamel Belghazi) se met en colère : il en a assez d’entendre parler de Charlie et de se laisser pourrir la vie. Il insiste pour que sa fille se reprenne. Aurore (Julie Debazac) prend la défense de Sofia.

Samuel (Axel Kiener) débarque pour emmener Sofia au lycée, au grand dam de Williiam, qui ne peut s’empêcher de l’agresser. L’ambiance est très tendue entre les amis, qui bottent en touche devant les questions d’Aurore et Sofia. Au lycée, Sofia se désespère de voir ses camarades la regarder et penser qu’elle est responsable de l’agression de Charlie. Samuel lui conseille de les ignorer jusqu’à ce qu’il remarque l’air goguenard de Jules et lui conseille de se calmer. Mais l’ado ne se démonte pas et provoque le gynécologue avant de partir. Plus tard, dans les couloirs, Jules accuse Sofia d’avoir agressé Charlie. Le ton monte, Arthur et Noor s’interposent. Une bagarre éclate et les deux adolescents se retrouvent dans le bureau de Sandrine (Juliette Tresanini). La proviseure est furieuse et les colle tous les deux. Sofia, quant à elle, tente de parler à Luke, qui l’envoie sèchement promener.

A l’hôpital, William fait amende honorable devant Samuel. Il regrette de s’être emporté. Il avoue aussi à son ami qu’il n’a pas parlé de l’histoire du string à sa femme. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ici tout commence (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 9 du jeudi 12 novembre
The Crown : cette scène qui a dérangé l'interprète de Lady Diana
Millie Bobby Brown (Stranger Things) en deuil, son post déchirant : "Je t'aimais plus que quiconque pourra jamais aimer"
Rose McGowan hospitalisée au Mexique suite aux résultats de l'élection américaine ! (PHOTO)
This is Us (Canal+) : pourquoi cette série me touche à chaque fois en plein cœur