Demain nous appartient : un personnage bientôt mort ? La terrible annonce dans un extrait inédit

·1 min de lecture

A l'instar des personnages de Plus belle la vie, ceux de Demain nous appartient ne sont jamais en sécurité et peuvent à tout moment se retrouver au centre des pires situations possibles. Et ce n'est pas Chloé qui nous contredira puisque l'héroïne incarnée par Ingrid Chauvin a récemment été prise en otage par Anthony (Benjamin Gaitet) et Ophélie (Solange Frejean).

Alors on vous rassure tout de suite, la mère de Maxime ne va pas connaître un funeste destin dans les épisodes à venir. En revanche, l'un de ses kidnappeurs devrait bel et bien faire ses adieux aux habitants de Sète. En effet, à en croire les premières informations, la récente balle entrée dans l'épaule d'Anthony après un tir accidentel pourrait avoir de graves conséquences.

Anthony annoncé mort dans Demain nous appartient

Malgré des antibiotiques obtenus en secret chez les Moreno et les premiers soins apportés à la blessure, celle-ci serait bien trop importante et devrait empirer dans les prochains jours, causant une fièvre toujours plus puissante au point de totalement l'affaiblir. Et si l'on se fie à un extrait vidéo inédit (voir ici), l'issue devrait même être fatale.

Alors qu'Ophélie, sur les ordres de son frère, fuira en solo pour échapper à la police, elle entendra une terrible annonce à la radio, "Les hommes du RAID sont intervenus à Sète en fin de journée pour libérer une famille prise en otage par les deux fugitifs, Ophélie et Anthony Messy....

Lire la suite


À lire aussi

Demain nous appartient : un personnage mort bientôt de retour
Demain nous appartient : le secret de Maxime et Clémentine bientôt découvert, un "terrible choc"
Demain nous appartient : "Certains personnages vont être en danger de mort" après l'incendie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles