Demain nous appartient du mardi 8 novembre : le résumé en avance de l’épisode 1312

Capture écran - TF1

William en veut terriblement à Aurore

Brigitte est interrogée par les policiers. Elle avoue qu’elle est allée voir Delphine. Elle est parvenue à retrouver sa trace par le biais d’un tracement bancaire situé dans un institut de beauté. Brigitte a reconnu Delphine dans le salon de beauté et est allée lui parler. Delphine a reconnu à Brigitte que son mari était une cible facile pour elle. Elle admet que Delphine a dérapé et est tombée dans les escaliers. Brigitte n’a pas appelé les secours par peur. Aurore et Lisa qui sont derrière la vitre sans tain discutent. Aurore est très mal d’avoir accusé sa belle-mère.

Bénédicte regrette de ne pas avoir plus parlé avec Brigitte pour qu’elle se confesse à elle. Dorian est triste, car il sait que Brigitte va aller en prison. Bénédicte pense que William ne pardonnera pas à Aurore.

Manon avoue à William qu’elle a parlé du fait qu’elle n’avait pas vu Brigitte dans la maison au moment où Delphine avait été attaquée à Aurore. William lui dit qu’il ne lui en veut pas, mais qu’Aurore savait très bien ce qui allait advenir pour Brigitte.

Martin dit à Sébastien que Brigitte est arrêtée.

Aurore rend visite à William à l’hôpital, qui lui dit qu’il ne lui pardonnera jamais d’avoir dénoncé sa mère. Aurore se défend en expliquant que son faux témoignage avait été percé par les policiers. William lui dit qu’elle aurait dû être de leur côté.

Aurore parle avec Brigitte qui lui demande de prendre soin de Willi...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi