Demain nous appartient : choc, un personnage culte va mourir durant le mariage de Louise et Bart

Alors que Plus belle la vie s'apprête à prendre fin suite à son annulation par France 3, les scénaristes de Demain nous appartient ont visiblement déjà commencé à leur piquer leurs meilleurs ingrédients capables de nous offrir des épisodes mémorables. Et parmi eux, il y a notamment leur sadisme. Oui, préparez votre coeur, celui-ci va souffrir comme jamais devant les nouvelles aventures à Sète.

Un nouveau mort dans Demain nous appartient

Ce vendredi 13 mai 2022, TF1 diffusera un épisode très spécial qui mettra (enfin) en scène le mariage entre Bart (Hector Langevin) et Louise (Alexandra Naoum). Un heureux événement très attendu des fans depuis leur rencontre à l'écran, qui n'aura malheureusement pas le droit à de happy ending.

Alors on vous rassure tout de suite, les deux amoureux vont bien se dire "oui" auprès de leurs proches. Hallelujah. En revanche, ce mariage fera clairement partie des plus courts de l'histoire de l'humanité. La raison ? Louise va tout simplement perdre la vie quelques heures seulement après cette magnifique cérémonie. Comment ? Pourquoi ? On vous dit tout.

Un meurtre en plein mariage

Selon les informations de News Actual, Louise va mystérieusement disparaitre lors de la fête. Inquiet pour sa nouvelle femme, Bart va alors partir à sa recherche et la retrouver à bout de souffle, effondrée dans un jardin. Choqué par sa découverte, il va logiquement tenter d'appeler les secours...

Lire la suite


À lire aussi

Sex and the City : choc, un personnage culte tué dans le reboot And Just Like That
Plus belle la vie : gros choc, un personnage culte va mourir dans les prochains épisodes
Demain nous appartient : un personnage bientôt mort ? La terrible annonce dans un extrait inédit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles