Delta Air Lines espère renouer avec les bénéfices d'ici fin 2021 après un mauvais premier trimestre

·2 min de lecture
DELTA AIR LINES ESPÈRE RENOUER AVEC LES BÉNÉFICES D'ICI FIN 2021 APRÈS UN MAUVAIS PREMIER TRIMESTRE

(Reuters) - Delta Air Lines, qui a accusé une perte plus importante que prévu au premier trimestre, prévoit de renouer avec les bénéfices d'ici la fin de l'année à la faveur de la reprise attendue du trafic aérien à mesure que davantage de personnes se feront vacciner contre le coronavirus.

Les déplacements en avion, fortement impactés par la pandémie de COVID-19, devraient rebondir au second semestre grâce aux vastes campagnes de vaccination encourageant les voyages et les réservations de vacances estivales.

"Un an après le début de la pandémie, les voyageurs reprennent confiance et commencent à se réapproprier leur vie", a déclaré le directeur général de la compagnie aérienne, Ed Bastian, dans un communiqué. Le groupe prévoit également une génération de trésorerie positive pour le prochain trimestre, ainsi qu'une baisse du chiffre d'affaires ajusté pour la même période de 50 à 55% par rapport à il y a deux ans, moindre que celle de plus de 60% enregistrée au cours de trois premiers mois de l'année. Le chiffre d'affaires ajusté de Delta pour le deuxième trimestre de 2019 s'était établi à 12,5 milliards de dollars. Le groupe a estimé également que sa décision de ne plus laisser à partir du 1er mai de siège vacant entre deux passagers pourrait se traduire par une amélioration de ses recettes. La compagnie basée à Atlanta prévoit de recevoir environ 2,7 milliards de dollars d'aides du Trésor américain au deuxième trimestre.

Le chiffre d'affaires opérationnel de la compagnie a chuté de 60,4% à 4,15 milliards de dollars par rapport à la même période en 2019, tandis que la perte nette ajustée ressort à 2,26 milliards de dollars, soit 3,55 dollars par action. Les analystes s'attendaient en moyenne à une perte de 3,17 dollars par action, sur la base d'un chiffre d'affaires de 3,91 milliards. Delta a dit s'attendre à limiter sa perte ajustée avant impôt à 1,0-1,5 milliard de dollars au prochain trimestre.

(Praveen Paramasivam et Ankit Ajmera àBangalore; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Michel Bélot)