Delphine Wespiser de retour dans Touche pas à mon poste : explications sur son absence et mise au point

Le mois d'avril a été compliqué pour Delphine Wespiser. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste et ex-Miss France avait pris position concernant les candidats à l'élection présidentielle, ne cachant pas partager certaines idées de Marine Le Pen. Ce qui lui a valu de devenir malgré elle une cible de la part de certains internautes. Et puis, la compagne de Roger a disparu de l'antenne pendant trois semaines. Ce n'est que mercredi 1er juin qu'elle a fait son grand retour dans l'émission de Cyril Hanouna.

L'animateur a justement tenu à démentir les rumeurs de brouille avec Delphine car elle était en réalité "tout simplement" engagée ailleurs. "C'est bien qu'elle soit revenue parce que j'ai lu plein de trucs : Delphine n'est plus là parce que Cyril l'a virée. D'autres ont dit que je ne la virerais jamais parce que c'est ma 'chouchou' et il y a des gens qui ont dit qu'elle était à Fort Boyard. C'est ces gens-là qui ont raison."

En effet, comme chaque année, Delphine Wespiser a repris son rôle de Blanche et Rouge pour France 2. Le meilleur moyen pour elle de relâcher la pression après avoir été sous le feu des critiques. "C'était super bien, on avait du beau temps. Tout est dans la boîte, et ça passe en juillet-août", a-t-elle indiqué. Et pour elle de donner quelques détails sur le casting de la nouvelle saison de Fort Boyard : "Il y a toutes les Miss qui sont venues sur le...

Lire la suite


À lire aussi

Isabelle Morini-Bosc écartée de Touche pas à mon poste ? Elle explique enfin son absence
Cyril Hanouna et Géraldine Maillet : Grosse mise au point après le clash dans Touche pas à mon poste !
Cyril Hanouna annonce du nouveau dans Touche pas à mon poste : retour d'un chroniqueur phare ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles