Delphine Wespiser critique la police après son agression, un syndicat veut des excuses

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les forces de l’ordre n’ont pas apprécié les critiques de l’ancienne Miss France Delphine Wespiser.

«Que fait la police ?». Delphine Wespiser, ancienne Miss France aujourd’hui chroniqueuse dans «Touche pas à mon poste», a vivement critiqué les forces de l’ordre à la suite d’une agression qu’elle a subie à Mulhouse. La jeune femme de 29 ans a raconté sur son compte Instagram qu’elle a été «agressée en pleine rue». «En un tour de passe passe, ma montre a disparu», a-t-elle écrit.

L’auteure de «Devenir pleinement et sereinement soi» a ensuite précisé «avoir tourné une heure pour retrouver son agresseur et nous n’avons pas vu une seule patrouille de police pendant tout ce temps». «Marre de ce pays, que fait la police ?», a-t-elle déclaré.

"Être une célébrité ne permet pas de bénéficier d’un statut particulier"

Son message a fortement déplu à la police. Le syndicat Alliance a dénoncé une «polémique stérile», demandant des «excuses publiques de la part de Delphine Wespiser». «Être une célébrité ne permet pas de bénéficier d’un statut particulier ou supplémentaire de victime. En conséquence, cette affaire sera traitée avec le même professionnalisme de la part de nos collègues mulhousiens que les autres», a déclaré le syndicat dimanche.

«Alliance police nationale Grand-Est rappelle que l’enquête sur le vol de la montre se poursuit et qu’en attendant, les services de police se tiennent à l’entière disposition de Delphine Wespiser», peut-on lire dans le communiqué.

«Ce soir vers(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles