Delphine Jubillar victime d’une mauvaise rencontre : cette thèse qui rabat les cartes

·1 min de lecture

Voilà plus de six mois que personne ne parvient à retrouver la trace de Delphine Jubillar, une infirmière d'une trentaine d'années disparue dans le Tarn dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier. Le 18 juin, Cédric Jubillar, qui participait à une marche blanche pour son épouse disparue quelques jours plus tôt, est mis en examen pour meurtre aggravé et placé en isolement à la prison de Seysses, près de Toulouse. Alors que ses avocats se battent pour que leur client soit remis en liberté, une audience se déroulait ce mardi 6 juillet devant la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Toulouse, pour statuer sur le sort de l'énigmatique mari de Delphine Jubillar. L'objectif de son équipe d'avocats ? Démonter certains éléments de l'enquête qu'ils jugent non recevables, le dernier en date étant le podomètre de leur client.

Pendant l'audience qui a duré pas moins de trois heures, les avocats de Cédric Jubillar ont notamment avancé la thèse de la mauvaise rencontre. "On privilégie plus cette piste que le départ volontaire de madame qui aurait décidé de changer de vie. La piste d'une mauvaise rencontre est une piste qu'il convient de gratter. L'actualité judiciaire actuelle à Albi le démontre avec notamment le procès de l'affaire de la joggeuse tuée à Boulloc, enlevée et tuée à 5 heures du matin alors qu'elle faisait un jogging", a affirmé l'un de ses avocats.

Pour la défense de Cédric Jubillar, trop de pistes restent encore à éclaircir avant de tirer des conclusions hâtives, notamment (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry, "des leaders très influents" : une collaboratrice annonce la couleur aux Windsor
Danse avec les stars : les personnalités de la 11ème saison dévoilées ?
Mort d'Axel Kahn : la grosse bourde d'une ancienne ministre
"Ne pas faire les Bisounours" : Xavier Bertrand cible à abattre
Affaire Delphine Jubillar : l'étrange podomètre de son mari Cédric

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles