Delphine Jubillar : le terrible lapsus de l'avocat de sa famille

·1 min de lecture

L'enquête autour de la disparition de Delphine Jubillar s'accèlère. Alors que l'infirmière de 33 ans n'a pas donné signe de vie depuis six mois, son mari Cédric Jubillar a été placé en garde à vue ce mercredi 16 juin. Les enquêteurs sont parvenus à rassembler des indices, qui permettent d'entendre l'homme de 33 ans comme potentiel coupable dans cette affaire. Des incohérences ont notamment été relevées dans son récit. Ses relevés téléphoniques laissent imaginer qu'il est resté éveillé une bonne partie de cette fameuse nuit du 15 au 16 décembre 2020, alors qu'il avait toujours raconté être parti se coucher aux alentours de 22 heures. Des photos d'un homme avec lequel Delphine échangeait régulièrement ont également été retrouvées dans son téléphone.

Alors que le mariage des Jubillar battait de l'aile, les gendarmes ont acquis la conviction qu'une dispute aurait éclaté entre le couple le soir de la disparition de Delphine, après une "discussion houleuse" au sujet de l'avenir de leur relation. La mère de famille aurait peut-être annoncé à ce moment-là à son mari, son intention de le quitter. Selon, le premier scénario criminel qui serait envisagé par la justice, cette rupture aurait pu conduire Cédric à commettre le pire.

Delphine Jubillar est-elle encore en vie ?

Ce jeudi 17 juin, l'avocat de la famille de Delphine Jubillar, Me. Laurent Nakache-Haarfi, était invité à réagir à la sortie de ces nouvelles informations, dans une édition (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une fillette échappe à un prédateur grâce à l'incroyable présence d'esprit d'une ado
Un nourrisson traumatisé perd ses parents dans d'effroyables circonstances
Témoin de la crise cauchemardesque d'un bébé, une femme fait un geste bouleversant
Des écolières humiliées publiquement par leur professeur en raison de leur jupe
Delphine Jubillar : une découverte accablante dans le téléphone de son mari, Cédric

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles