Delphine Jubillar : ce rétropédalage de son mari Cédric qui n'est pas passé inaperçu

·1 min de lecture

Un détail qui n'est pas passé inaperçu. Depuis le 16 décembre 2020, Delphine Jubillar est introuvable. La mère de famille a disparu à Cagnac-les-Mines dans le Tarn et malgré de nombreuses recherches, battues et une enquête qui se poursuit, aucun indice n'a permis d'en apprendre davantage sur cette mystérieuse disparition. Régulièrement pointé du doigt et comparé à Jonathann Daval, qui avait joué le mari meurtri avant d'avouer être à l'origine du meurtre de sa femme, Cédric Jubillar est sorti du silence le 30 avril dernier. Après avoir été entendu par les enquêteurs, il avait indiqué sur son compte Facebook : "Bonsoir à vous. Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont envoyé des messages auxquels je n'ai pas répondu. Effectivement j'ai bien été auditionné donc maintenant, les curieux, vous savez quoi, allez faire votre vie fictive ailleurs et laissez moi tranquille.... Merci". Un post qui n'était pas passé inpaerçu et qui, selon les informations publiées par Femme Actuelle ce jeudi 6 mai, a été supprimé. Le magazine indique que ce sont les "nombreux commentaires négatifs qui s'accumulaient sous la publication" qui ont obligé Cédric Jubillar à agir. Alors que l'infirmière reste toujours introuvable, voulait-il simplement se protéger ainsi que ses enfants ?

Une mobilisation toujours active. Alors que l'enquête semble être au point mort, beaucoup de rumeurs indiquant un relâchement des policiers ont vu le jour. Nombreux sont ceux qui doutent (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un mari (faussement) éploré arrêté pour le meurtre de sa femme disparue il y a un an
Michel Fourniret proche de la mort : ce pseudo qu'il utilise lors de son hospitalisation
Nordahl Lelandais acculé : comment son amie Alexandra l'a défié à la barre en plein procès
Michel Fourniret : ces 21 affaires classées dont il est désormais soupçonné
Michel Fourniret : pourquoi ne sera-t-il sûrement pas jugé pour le meurtre d'Estelle Mouzin