Delphine Jubillar : ces nouvelles recherches pour tenter de la retrouver

·1 min de lecture

Une disparition aussi mystérieuse qu'inexpliquée. À la fin de l'année 2020, une dizaine de jours avant Noël, dans une maison de la rue Yves-Montand à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, Cédric Jubillar s'affole. Sa femme Delphine, 33 ans, a disparu. Au petit matin, l'homme prévient les gendarmes. Selon lui, la mère de deux jeunes enfants serait sortie du domicile familial vers 23 h 00 pour promener les chiens. Si les animaux seraient revenus seuls, elle, ne donnera plus signe de vie.

Depuis près d'un an, c'est une enquête hors normes que mènent les gendarmes et les proches de la jeune femme. Tous les dimanches, ils sont nombreux à parcourir la région pour tenter de retrouver Delphine. "Merci à tous les volontaires qui ont fait des recherches tous les dimanches. Même si parfois, nous ne publions pas d’appel à la population, sachez que des recherches ont été menées régulièrement tout cet été", peut-on lire sur le groupe Facebook dédié à la disparue. Au fil de l'affaire, les forces de l'ordre ont porté leurs soupçons sur le mari. En instance de divorce, le dialogue entre le couple semblait rompu.

Si l'homme clame son innocence, les gendarmes, qui trouvent des incohérences dans son récit, le placent en garde à vue pour "meurtre aggravé", six mois après la disparition de l'infirmière. Quant aux témoignages recueillis par les forces de l'ordre, ils sont formels, le couple était sous tension. Derrière les barreaux depuis, Cédric* a récemment demandé sa remise en liberté. Rejetée, ses avocats (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne-Elisabeth Lemoine méfiante avec le succès : "Les cimetières sont remplis de gens adorés"
"Elle va bien" : Charlotte Gainsbourg donne des nouvelles de sa mère Jane Birkin après son AVC
Nathalie Marquay-Pernaut et ses prémonitions : "J'ai sauvé la vie de Jean-Pierre plusieurs fois"
Stéphane Plaza s'affiche dans le plus simple appareil sur Instagram : son hymne à l'acceptation de soi
Éric Zemmour "plus grand perturbateur" de 2022 ? Sa popularité inquiète à droite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles