Delphine Jubillar : cet inquiétant suspect laissé en liberté

·1 min de lecture

Cédric Jubillar est-il responsable de la disparition de son épouse ? Si pour les enquêteurs, il est bien le suspect numéro un, les avocats du peintre-plaquiste tentent toujours de prouver le contraire. Ils estiment notamment que l'enquête a été menée à charge, sans "aucune preuve", et que des pistes restent inexploitées. A commencer par celle de cet homme qui aurait avoué le meurtre de l'infirmière de Cagnac-les-Mines (Tarn) à sa femme. Une piste jugée pas sérieuse par les enquêteurs après deux auditions.

"Il a dit qu'il avait fait ça simplement pour faire peur à son épouse. Il a dit qu'il était ce soir-là avec sa compagne actuelle, dont il a donné le nom. Cette dernière n'a même pas été auditionnée", regrette Me Jean-Baptiste Alary, l'avocat de Cédric Jubillar, dans Femme Actuelle. "On n'a pas vérifié si son téléphone bornait, on n’a pas regardé les pneus de sa voiture, on n'a pas fait de perquisition chez lui", ajoute-t-il. Il y quelques jours, il avait déjà évoqué deux SMS envoyés par cet homme à son épouse après la disparition de l'infirmière : "Elle ne voulait pas quitter ses enfants. Je l'ai frappée. Je l'ai tuée", aurait-il écrit.

Pour défendre Cédric Jubillar, Me Jean-Baptiste Alary avait également évoqué une autre piste : un homme qui "draguait lourdement" l'infirmière disparue. "On ne s'y intéresse pas, pour la seule et unique raison que son téléphone ne borne pas à Cagnac-les-Mines le soir de la disparition", avait-il déploré.

S'il est présumé innocent jusqu'au jugement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charlene de Monaco en Afrique du Sud : mais où réside-t-elle ?
PHOTO - Ambre et Alex Dol (Familles nombreuses, la vie en XXL) : 1er cliché de leur mariage
Valérie Bacot traînée en justice par sa mère : cette nouvelle épreuve qui l’attend
Il disait être le garde du corps du prince George, il finit en prison
PHOTO - Amel Bent en vacances avec ses filles : à la plage, tout baigne !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles