Delphine Jubillar "fliquée" : cette demande faite à sa banque avant sa disparition

·1 min de lecture

Dans l'affaire Jubillar, l'argent serait-il la clé du mystère ? Selon nos confrères de la Dépêche, dimanche 3 octobre, les enquêteurs s'intéressent à la trésorerie du couple en plein divorce. "Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse ont minutieusement disséqué les comptes bancaires du couple", rapporte La Dépêche. D'après nos confrères de BFMTV, quelques semaines avant sa disparition, le 15 décembre 2020, Delphine Jubillar se sentait "fliquée". Le même jour, cette mère de famille de 33 ans s'est rendue à la banque, à Albi. L'infirmière a fait changer ses codes d'accès à ses comptes bancaires en ligne. Son objectif : empêcher son mari Cédric Jubillar d'accéder à ses comptes, et de piocher dans les livrets de leurs enfants. La jeune femme a également clôturé un compte commun, et devait finaliser le dossier trois jours plus tard.

Cédric Jubillar est intérimaire dans le bâtiment. Selon nos confrères, son salaire mensuel avoisine les 1400 euros. Pour ses avocats, il ne vivait pas "au crochet" de son épouse. "Il travaillait courant décembre 2020 et même s’il puisait un peu d’argent dans le livret des enfants, il mettait un soin particulier à rembourser à chaque fois la somme empruntée et même au-delà", affirme Me Alexandre Martin à La Dépêche.

Selon les enquêteurs, les 2 et 6 décembre 2020, Cédric Jubillar consulte les comptes de son épouse. Il vérifie également toutes les dépenses de Delphine. Sites de réservation d'hôtels, de loueurs de voitures, de lingerie, de coiffeur... (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Affaire Le Grêlé : le tueur a proposé à une amie "de se suicider tous les deux"
PHOTO - Emmanuel et Brigitte Macron toujours aussi accros à leur chien Nemo !
Marie de Danemark débarque à Paris : son nouveau job étonnant
Amel Bent veut agrandir sa famille : "Deux enfants de plus"
"Vous arrêtez !" : Éric Zemmour hausse le ton face à Charles Consigny

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles