Delphine Jubillar : cette expertise explosive sur ses lunettes qui pourrait faire basculer l'affaire

![CDATA[Capture d'écran]]

Nouveau rebondissement dans l'affaire Jubillar ! Alors que la vérité sur la disparition de l'infirmière oscille entre intentionnalité et crime extérieur, Delphine Jubillar n'a toujours pas été retrouvée. Et au fur et à mesure que les semaines défilent, de moins en moins d'indices émergent pour faire avancer le travail des enquêteurs. Pour rappel, cette habitante de Cagnac-les-Mines (Tarn) n'a plus donné trace de vie depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

Mais une nouvelle expertise technique vient d'être dévoilée, selon une information du journal Le Parisien. Et cette dernière pourrait bien orienter encore plus les forces de l'ordre sur un homicide de la part de son compagnon. Ce dernier, un artisan plaquiste de 34 ans, est toujours mis en examen pour "meurtre par conjoint". L'expertise en question, demandée le 7 avril dernier et réalisée par des experts de la Direction générale de l'armement, s'est concentrée sur la paire de lunettes de Delphine Jubillar.

L'étau se resserre autour de Cédric Jubillar

L'objet en question a été retrouvé cassé par les gendarmes au domicile des Jubillar. Une branche des lunettes était sur la table de la cuisine. L'autre derrière le canapé du couple. Selon l'expertise, cela prouverait qu'elles auraient été désolidarisées à la suite d'une violente dispute entre les deux protagonistes. Ce qui valide le témoignage de Louis, leur fils, qui a avoué avoir entendu une violente dispute le soir des faits.

Interrogé sur (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : “connard, merde, cas soc, drogué…” Ces insultes répétées qu'elle aurait proférées contre son mari
TÉMOIGNAGE J'ai fait ma première fois avec mon professeur d'économie en terminale
Cédric Jubillar : ce détail étrange sur sa façon de nommer Delphine repéré par l'expert psychiatre
Cédric Jubillar : ces deux phrases hallucinantes prononcées devant l'expert psychiatre en prison
Cédric Jubillar : ce seul moment où il a pleuré face à l'expert psychiatre en prison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles