Delphine Jubillar en Espagne ? Pourquoi Cédric y croit dur comme fer

Seize mois après, la disparition de Delphine Jubillar reste un mystère. Cependant, un mobile s'est dessiné, appuyé par maître Battikh, l'avocat de plusieurs proches de l'infirmière qui s'était confié dans Le Parisien : "Cédric Jubillar apparaît comme un mari jaloux de manière compulsive qui voyait sa femme lui échapper. Comprenant qu'il n'y avait plus de marche arrière possible et qu'il ne pourrait jamais la reconquérir, il serait passé à l'acte." De leurs côtés, les juges d'instruction s'intéressent aussi de près à cette thèse et ont demandé une expertise psychiatrique de ce suspect numéro 1. Elle a été réalisée sous la forme de deux entretiens à la maison d'arrêt de Seysses le 1er juillet et le 6 octobre et a été versée au dossier judiciaire. Le Parisien en a eu connaissance et en révèle des aspects troublants.

Derrière les barreaux, Cédric Jubillar clame son innocence. Par la voix de ses avocats en général, mais il l'a également revendiqué dans son expertise psychiatrique. Comment explique-t-il que sa femme, maman dévouée à ses deux enfants Louis et Elyah, ainsi qu'à son travail, ne donne plus de signe de vie ? Il songe qu'elle "s'est barrée", peut-être en Espagne. Le peintre-plaquiste pense que son départ est lié au délitement de leur couple, qui s'est déclaré lors du déconfinement du mois de mai 2020. Il indique que sa femme aurait démissionné de son...

Lire la suite


À lire aussi

Ludivine Aubourg remplace Léa Djadja : pourquoi elle fera la différence dans Incroyables transformations
Nicolas Cage marié durant quatre jours : Pourquoi il a voulu tout annuler
Michel Fugain : Sa fille Marie dit pourquoi elle ne lui a pas parlé durant 3 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles