Delphine Jubillar : une clé USB et des cartes mémoire saisies chez le couple

·1 min de lecture
Cette découverte intervient quatre jours après la mise en examen et l'incarcération de Cédric Jubillar.
Cette découverte intervient quatre jours après la mise en examen et l'incarcération de Cédric Jubillar.

L'enquête sur la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar avance. Une clé USB et des cartes mémoire ont été saisies mardi 22 juin 2021 au domicile de Delphine et Cédric Jubillar, situé à Cagnac-les-Mines (Tarn). Une découverte qui intervient quatre jours après la mise en examen et l'incarcération de ce dernier, a-t-on appris mercredi 23 juin auprès de son avocat. « Je confirme la saisie d'une clé USB et de cartes d'appareil photo », a indiqué à l'Agence France-Presse maître Jean-Baptiste Alary, confirmant une information du Parisien-Aujourd'hui en France qui a fait état d'une perquisition au domicile du couple en présence de son client.

Cédric Jubillar a été mis en examen et écroué vendredi 18 juin pour « homicide volontaire par conjoint », six mois après la disparition de son épouse, Delphine, 33 ans, infirmière et mère de leurs deux enfants. Il conteste toute implication. Les enquêteurs sont à la recherche de nouveaux éléments ? textos et photos ? envoyés par le couple. « Je ne m'explique pas cette perquisition. Le matériel saisi est extrêmement limité », a affirmé l'avocat. Pourquoi cette clé USB et les cartes d'appareil photo n'ont pas été saisies avant, la maison ayant déjà fait l'objet de fouilles très minutieuses ? « C'est très nébuleux », a-t-il lâché.

À LIRE AUSSIAffaire Delphine Jubillar : les « déclarations mensongères » du mari

« J'ai grillé Delphine » : un texto qui intrigue les enquêteurs

L'avocat du plaquiste de 34 ans qui était en instance [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles