Deliveroo condamné à verser 9,7 millions d'euros pour travail dissimulé

Addition salée pour la plateforme de distribution de repas: reconnu une nouvelle fois coupable d'avoir recouru au travail dissimulé, Deliveroo a été condamné à verser une somme conséquente de 9,7 millions d'euros à l'Urssaf, pour s'être soustrait au paiement de contributions sociales. Deliveroo France devra "verser à l’Urssaf Ile-de-France la somme de 6.431.276 euros au titre des cotisations et contributions sociales, outre la somme de 2.489.570 euros au titre des majorations de redressement complémentaire pour infraction de travail dissimulé, et la somme de 756.033 euros au titre des majorations de retard provisoires", selon un jugement du tribunal de Paris rendu jeudi et consulté vendredi par l’AFP. Les juges ont estimé que les demandes de l'organisme de recouvrement étaient "parfaitement justifiées".La plateforme britannique a pour sa part dénoncé une procédure "ni régulière ni équitable" et annoncé son intention de faire appel. L'Urssaf lui reprochait d'avoir dissimulé 2.286 emploi