Deliv’rue, le réseau montpelliérain qui livre des repas aux sans-abris

La solidarité ne s’arrête pas pendant le confinement. Depuis le 2 novembre, à Montpellier, des bénévoles ont lancé le réseau Deliv’rue qui offre des paniers repas aux sans-abris. Cette initiative solidaire et citoyenne est temporaire. Elle vient compléter le travail des structures d'aide existantes, le temps du confinement. "L’idée, c’est de ne pas marcher sur les plates-bandes des associations que jouent très bien le jeu. Aujourd’hui, avec le confinement, il y a un petit manque entre midi et 15 heures, donc on vient assurer ce manque", détaille Raphaël Auternaud, cofondateur du réseau. Un dispositif qui réchauffe le cœur des sans-abris. Dans cette période particulière, les passants et les maraudes se font plus rares dans les rues, et certains ont des difficultés à trouver de quoi se nourrir. Fatima reçoit avec beaucoup d’émotion son panier : "J’ai mon repas pour ce soir, et pour ça, il n’y a pas de mot". Les "cuissots" et les "cuistots" Deliv’rue s’appuie sur un réseau de livreurs, surnommés les "cuissots", qui sillonnent à vélo l’agglomération montpelliéraine, et de cuisiniers bénévoles, dits les "cuistos". Tous sont mis en relation à travers un groupe WhatsApp. Pour Marie, qui s’active derrière les fourneaux, cet engagement est nécessaire. "C’est quand même triste de savoir que les gens ont faim et que toi tu pourrais les aider. Il n’y a pas plus élémentaire comme besoin, manger chaud une fois de temps en temps". En une semaine, 40 livreurs et 50 cuisiniers se sont inscrits sur le réseau Deliv’rue. Grâce à leur contribution, plus de 150 paniers repas ont été distribués.