Delevoye va rembourser l'argent qu'il a perçu quand il présidait le think tank Parallaxe

1 / 2

Retraites: après la démission de Delevoye, qui pour le remplacer?

Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye va rembourser l'ensemble des sommes d'argent qu'il a gagnées à la tête du think tank Parallaxea révélé ce mercredi Checknews. Soit 5300 euros net par mois. 

Lundi, le septuagénaire a été épinglé par Le Parisien, qui a révélé qu'il avait omis de préciser, dans sa déclaration d'intérêts, plusieurs de ses fonctions. Il a ainsi oublié de déclarer certains de ses liens avec le monde de l'assurance, à savoir sa fonction d'administrateur dans un institut de formation dans les assurances (Ifpass).

Il a, ensuite, annoncé, lundi, démissionner de ses fonctions au sein de l'Ifpass, puis, mardi, de celles qu'il occupait à la tête du think tank Parallaxe, qui fait partie du groupe IGS, une fédération d'associations indépendantes à but non-lucratif

Une "gratification" qui devient une rémunération

Jean-Paul Delevoye a déjà remboursé l'argent qu'il a reçu du think tank depuis sa nomination au gouvernement, a indiqué son entourage à Checknews. Le service de vérification de Libération a ajouté qu'il va également rembourser toutes les sommes qu'il a touchées depuis qu'il est haut-commissaire aux retraites, c'est-à-dire depuis septembre 2017. "Soit 140.000 euros", a calculé le quotidien.

Son entourage affirmait dans un premier temps au journal Capital que Jean-Paul Delevoye n'avait pas reçu de rémunération de la part du think tank, mais une "gratification". Son cabinet a finalement...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi