Delevoye démissionne de son poste d'administrateur de l'IFPASS

Astrid de Villaines
Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye à l'Assemblée nationale le 26 novembre 2019.

POLITIQUE - Est-ce une première démission qui en appellera une autre? Mis en cause pour avoir “oublié” de déclarer à la haute autorité pour la transparence dans la vie politique (Hatvp) son poste d’administrateur de l’IFPASS, le plus important institut de formation dans le milieu des assurances, selon une information du Parisien, le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a annoncé ce lundi 9 décembre qu’il démissionnait de cette fonction bénévole.

“Pour clore toute polémique, j’ai démissionné ce matin de mes fonctions d’administrateur de l’IFPASS, cette démission prenant effet immédiatement”, écrit le membre du gouvernement d’Edouard Philippe dans un communiqué. 

Une décision qui a déjà fait réagir ses opposants politiques alors que Jean-Paul Delevoye doit recevoir ce lundi 9 décembre après-midi les syndicats pour d’ultimes négociations avant que la réforme des retraites très contestée ne soit dévoilée et à la veille d’une nouvelle journée de mobilisation.

Le député Insoumis Bastien Lachaud a écrit sur Twitter qu’il “ferait mieux de démissionner du gouvernement”. “Halte aux lobbies”, a-t-il ajouté. 

À voir également sur Le HuffPost:

 

LIRE AUSSI...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post