Comment les deepfakes pourraient perturber la campagne présidentielle de 2022

·1 min de lecture

Cette technologie consiste à bidonner des vidéos en mettant des propos dans la bouche de personnes qui ne les ont jamais prononcés. Elle laisse présager le pire pour les campagnes électorales à venir. Les algorithmes permettant de les détecter peinent encore à voir le jour.

" La guerre était alors une idée lointaine. Aujourd’hui elle est réalité." Emmanuel Macron livre son discours face caméra, devant des drapeaux français et américains. " Nous avons sorti l’artillerie lourde… ", continue-t-il, avant d’énumérer l’arsenal déployé… Jusqu’à ce que Brigitte Macron ne le rejoigne derrière son bureau. Sans cette intervention surprenante, et en ne prêtant pas attention au logo French Faker, en bas à droite de la vidéo diffusée mi-février sur Youtube, l‘allocution n’a rien à envier à la réalité. 

Il s’agit pourtant d’un deepfake, technologie reposant sur l’intelligence artificielle et permettant de truquer une vidéo. Il est désormais possible de remplacer le visage d’une personne par celui d’une autre, pour lui faire dire ce que l’on souhaite. Et si le faux discours d’Emmanuel Macron était humoristique, d'autres contenus mal intentionnés pourraient voir le jour. Jusqu'à perturber la campagne présidentielle de 2022 ? Nombre de spécialistes en sont persuadés, alors que les outils de détection et la riposte législative font défaut.

Une technologie à marche rapide

Pour le moment, l’usage des deepfakes reste limité en politique. La vidéo la plus largement diffusée reste celle de...

Lire la suite sur Marianne

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

La débâcle : comment la France s'est tiers-mondisée

Vaccinodromes : comment prendre rendez-vous, pour qui, avec quel vaccin ?

Turquie : comment Erdogan cherche à rassurer ses bases islamistes

L'hélicoptère au lieu des remontées mécaniques : comment les riches ont skié en temps de Covid

Israël : comment la pandémie a amplifié la déchirure entre laïques et ultraorthodoxes