Déconfinement: "le virus est toujours là", mais les indicateurs sont "favorables"

CORONAVIRUS - Cela fait maintenant deux semaines que la phase de déconfinement a été enclenchée en France. De quoi dresser un premier bilan qui s’avère plutôt positif, selon la directrice générale de Santé Publique France, Geneviève Chêne.

Interrogée par France 2, ce lundi 25 mai au matin, cette dernière estime que le “virus est toujours là” mais que “les indicateurs sont plutôt très favorables”. 

Parmi les points positifs relevés par la spécialiste, une “circulation du virus qui reste faible”, mais aussi un “respect des gestes barrières”. 

“Les mesures de déconfinement sont levées très progressivement justement parce que ça permet de voir l’impact sur les indicateurs, notamment  à l’hôpital, c’est très important que la pression sur l’hôpital reste la plus faible possible”, a également relevé Geneviève Chêne, estimant par ailleurs que “4 à 5 millions de personnes en France ont sans doute été en contact avec le covid-19”.

Des déclarations encourageantes alors que cette nouvelle semaine s’annonce décisive dans le cadre de la poursuite du déconfinement. Les chiffres permettront notamment de dire si ce dernier a entraîné une recrudescence trop importante des cas de nouveau coronavirus.

C’est d’ailleurs cette semaine que le gouvernement doit dévoiler la deuxième phase du déconfinement qui débutera au 2 juin. Parmi les annonces très attendues, celles concernant la réouverture des bars et restaurants dans les départements verts.

À voir également sur Le HuffPost: Déconfinement: les plans tourisme et culture ont oublié les guides-conférenciers

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post