Déconfinement: l'aération sera-t-elle le nerf de la guerre?

Jade Toussay
·1 min de lecture
L'aération sera-t-elle la clé du déconfinement? (photo prise le 22 février 2021 dans une école d'Allemagne) (Photo: picture alliance via Getty Images)
L'aération sera-t-elle la clé du déconfinement? (photo prise le 22 février 2021 dans une école d'Allemagne) (Photo: picture alliance via Getty Images)

CORONAVIRUS - Aérer pour mieux déconfiner. Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril en début de soirée une partie du gouvernement pour réfléchir aux modalités d’une réouverture progressive attendue par tous. Et l’attention de l’exécutif pourrait se porter sur la question de l’aération des espaces clos, essentielle pour lutter contre la propagation du Covid-19, mais encore sous-exploitée.

Dans un éditorial publié le 7 avril par la revue médicale britannique BMJ, quatre experts d’universités du monde entier appelaient ainsi à “mettre l’accent sur la ventilation” en particulier dans les centres de soins, les lieux de travail et les écoles car “les plus petites particules (exhalées par les personnes infectées, NDLR) peuvent rester en suspension dans l’air pendant des heures et représentent une voie importante de transmission”.

“On est bien plus susceptible d’être infecté dans une pièce dont les fenêtres ne peuvent pas s’ouvrir ou qui ne dispose pas d’un système de ventilation”, c’est-à-dire de renouvellement de l’air, rappellent ces quatre spécialistes des virus et de la circulation de l’air.

Vérifier le risque d’infection grâce au CO2

On le sait, à l’extérieur, les risques de contamination par le Sars-Cov2 sont moindres. Ce n’est pas le cas dans les espaces clos, et c’est la raison pour laquelle salles de spectacles, cinémas ou salles de sport sont fermés depuis de longs mois maintenant.

Pour envisager leur réouverture, comme s’apprête à le faire le gouvernement, tout l’enjeu est donc de savoir dans quelles proportions le virus y circule, afin de définir un pr...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.