Catalogne, Angleterre... Comment le déconfinement s'organise à l'étranger ?

·5 min de lecture
Les bars et restaurants ont partiellement rouverts en Catalogne.

Emmanuel Macron doit préciser les modalités d’aménagement du confinement mardi soir. En attendant, plusieurs pays ont déjà dévoilé leurs mesures pour lever le confinement en place.

Décembre rime avec déconfinement dans plusieurs pays d’Europe. Alors que le pic de la deuxième vague est passé dans plusieurs États, les gouvernements se décident à alléger progressivement le confinement, pour ne pas dire qu’ils se préparent à déconfiner, à l’approche des fêtes de fin d’année.

Si Emmanuel Macron doit annoncer les mesures progressivement pour les semaines qui viennent dès mardi 24 novembre, d’autres États ont déjà annoncé leur plan.

VIDÉO : Covid-19 : le scénario du déconfinement en France

Phase 1 - Les restaurants et bars rouvrent en Catalogne

Premier à dégainer, la Catalogne, qui annonçait le 19 novembre des mesures qui sont entrées en vigueur ce lundi 23 novembre. Un plan progressif en quatre étapes, d’une durée de 15 jours chacune. Pour passer à l’étape de déconfinement suivante, le taux de contamination doit rester inférieur à 0,9. Les mesures en place comme le couvre-feu à 22h, le port du masque obligatoire resteront en place durant l’ensemble des phases.

Depuis ce lundi, restaurants et bars ont, partiellement, rouvert en Catalogne. Ils peuvent désormais accueillir des clients, mais uniquement de 6h à 21h30, et avec un maximum de 30% de leur capacité d’accueil.

Phase 2 - Les salles de sport rouvrent en Catalogne

Avec le début de la première phase, les commerces de moins de 800 m2 ont également rouvert, avec eux aussi une jauge de 30% de leur capacité maximale. Cinémas, salles de théâtre, de concert ou encore musées peuvent également de nouveau accueillir du public, avec une jauge fixée à 50%, tout comme les stades de plein air et les piscines. En revanche, durant la première phase de déconfinement, les Catalans ne peuvent pas quitter leur ville le week-end, et une bulle sociale de 6 personnes est recommandée.

La deuxième phase, censée débuter le 7 décembre, permettra l’ouverture des bars et restaurants jusqu’à 21h, et avec une jauge passant de 30% à 50%. La jauge des lieux culturels passera elle de 50% à 70%. Nouveauté, les salles de sport pourront de nouveau ouvrir, mais sans les vestiaires, qui devront rester fermés. La bulle sociale recommandée passera de 6 à 10 personnes.

Phase 3 et 4 - Les centres commerciaux et les universités rouvrent

La troisième phase, prévue à partir du 21 décembre si la situation sanitaire le permet, prévoit de permettre les fêtes de famille : si le couvre-feu reste maintenu et les déplacements limités, la bulle sociale est levée afin de permettre les réunions de famille pour les fêtes de fin d’année. Les centres commerciaux peuvent de nouveau ouvrir, avec une jauge de 30%.

La quatrième phase, prévue à partir du 4 janvier, verra la réouverture des universités. Les déplacements seront libres mais à l’intérieur de la Catalogne uniquement, et certaines jauges d’accueil sont augmentées. Dernière étape espérée, à partir du 19 janvier, avec la levée du couvre-feu si la situation le permet.

S’estimant oubliés de ce plan de déconfinement, les professionnels de la nuit ont organisé une rave party géante, à Barcelone.

VIDÉO : Coronavirus : entre déconfinement et nouvelles restrictions en Europe

Pubs et restaurants rouverts dès le 3 décembre en Angleterre

L’Angleterre voit aussi le bout du confinement, débuté le 5 novembre. Boris Johnson, Premier ministre britannique a confirmé la levée, progressive, des mesures à partir du 3 décembre prochain. “L”issue est en vue”, s’est-il félicité, sans détailler le plan de déconfinement. Plusieurs médias britanniques rapportent la stratégie qui doit être détaillée ce lundi soir par le Premier ministre devant le Parlement.

À partir du 3 décembre, magasins non essentiels, pubs et restaurants devraient pouvoir de nouveau accueillir du public, avec des restrictions. Les stades pourront de nouveau accueillir du public dans certaines zones, a annoncé Boris Johnson, dans le respect d’une jauge maximum : jusqu’à 50 % de leurs capacités, avec une limite fixée à 2 000 ou 4 000 spectateurs selon les restrictions locales en place. Des restrictions qui seront de nouveau assouplies peu avant Noël.

Un plan de dépistage massif en Angleterre

Avec la levée du confinement, l’Angleterre se prépare à un retour en arrière, avec le retour des restrictions locales qui étaient en vigueur avant le confinement. Des niveaux de restrictions, au nombre de trois, qui resteront les mêmes. En revanche, il devrait y avoir davantage de zones soumises à des restrictions strictes.

Pour accompagner ce plan de déconfinement, un plan de dépistage massif sera mis en place dans les zones considérées les plus à risque. Objectif, à terme, permettre aux personnes entrées en contact avec un cas positif de se faire tester régulièrement, pour leur éviter un isolement de quatorze jours, actuellement obligatoire. Dans ces zones, seules les personnes négatives pourront rencontrer des personnes en dehors de leur foyer, elles-mêmes négatives.

Les étudiants seront au coeur de ce plan massif de tests, avant Noël : s’il est négatif, un étudiant aura six jours, entre les 4 et 9 décembre, pour rentrer chez lui. S’il est positif, il pourra rentrer chez lui après un isolement de 10 jours.

Si l’Angleterre voit le bout du confinement, aucun décision n’a été prise pour les provinces britanniques de l'Écosse, du Pays de Galles et de l'Irlande du Nord.

Ce contenu peut également vous intéresser :