Déconfinement: Distanciation sociale et ananas, cette affiche de la préfecture de Martinique critiquée

Anthony Berthelier
Respecter la distanciation sociale avec des ananas? Cette affiche de la préfecture de Martinique épinglée

POLITIQUE - Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les gestes barrière sont entrés dans le quotidien des Français. Le port du masque tend à devenir obligatoire en certains endroits, les embrassades restent un souvenir du monde d’avant, et la distanciation sociale est sur toutes les lèvres. 

Derrière ce terme, le fait de se tenir à au moins un mètre de quiconque. Des règles d’autant plus importantes depuis le déconfinement de la population et le retour à une vie -presque- normale. Les affiches et autres publicités les évoquant se multiplient. 

Mais parmi elles, celle publiée vendredi 22 mai par la préfecture de Martinique ne passe pas.

Elle enjoint, notamment, les Martiniquais à compter le mètre de distanciation à l’aide d’ananas, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Une “honte” pour Jean-Luc Mélenchon, qui a vivement réagi sur les réseaux sociaux. 

D’autres élus, à l’image d’Éric Coquerel (LFI) ou Karima Delli (EELV) se sont indignés, dans le sillage du patron des députés Insoumis, comme vous pouvez le voir ci-dessous. 

Face à ces réactions, la préfecture a retiré son message, en présentant des excuses. “Nous présentons nos excuses si elle a pu heurter certains d’entre vous. L’unique objectif était de montrer l’importance de la distanciation face à l’épidémie”, a écrit le service communication.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post