Déconfinement: les courbes et cartes du Covid-19 pour comprendre le reflux de l'épidémie

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Déconfinement: les courbes et cartes du Covid-19 pour comprendre le reflux de l'épidémie

SCIENCE - Les jeux sont loin d’être faits, mais la tendance est bonne. Alors que la première des quatre phases du déconfinement s’ouvre ce lundi 3 mai, les chiffres de l’épidémie de Covid-19 vont pour l’instant dans le bon sens.

Les effets du confinement se font doucement sentir depuis début avril et ces derniers jours, les courbes des indicateurs de suivi du coronavirus continuent de baisser de plus en plus fortement. Si la tendance ne change pas, aucun département ne devrait être privé de la prochaine étape du déconfinement, le 19 mai, au vu des critères établis par Emmanuel Macron. Pour l’instant, comme vous pouvez le découvrir dans nos cartes et courbes ci-dessous, seuls trois départements ont une incidence supérieure à 400: la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et de Val-d’Oise. Mais celle-ci chute de plus de 20% sur 7 jours.

Ces bonnes nouvelles ne doivent pas créer de mirage pour autant. La partie est loin d’être gagnée et le déconfinement toujours très risqué. Le baisse est toujours moindre que lors des deux précédents confinements et le niveau de circulation du virus toujours très, très élevé. Une réouverture avec une incidence élevée augmente mécaniquement les risques d’une reprise épidémique importante et d’une saturation des systèmes hospitaliers, où la décrue s’amorce tout juste.

Pour bien comprendre où en est l’épidémie de Covid-19 en France, Le HuffPost vous propose ses courbes et cartes des principaux indicateurs, actualisés quotidiennement.

Une baisse des courbes qui s’accentue

Si cela fait quelque temps que les effets du confinement se font sentir, on voit ces derniers jours que la ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.