"Bravo Decathlon ! Si toutes les marques pouvaient boycotter CNEWS, le monde se porterait mieux" : Decathlon décide officiellement de retirer ses publicités de CNEWS à cause de "l’orientation délétère" de la chaîne et divise sur Twitter

·3 min de lecture
L'"orientation délétère" de la chaîne du groupe Canal+ est à l'origine de la décision de l'enseigne préférée des Français.
L'"orientation délétère" de la chaîne du groupe Canal+ est à l'origine de la décision de l'enseigne préférée des Français.

Ce vendredi 20 novembre, par l’intermédiaire d’un simple tweet, le groupe Decathlon a confirmé vouloir retirer ses publicités de CNEWS pour la fin d’année 2020, pour marquer son désaccord avec “l’orientation délétère” de la chaîne. Une annonce qui divise profondément les internautes sur Twitter.

L’information avait déjà fait du bruit jeudi soir. Le collectif citoyen Sleeping Giants France, qui lutte contre le financement du discours de haine dans les médias, se réjouissait sur son compte Twitter de la décision de Decathlon : retirer ses publicités de la chaîne d’information en continu du groupe Canal+ pour cette fin d’année 2020.

“Les messages véhiculés ne sont absolument pas en adéquation avec nos valeurs”

L’enseigne préférée des Français a confirmé cette information par le biais d’un tweet en réponse à une question d’un internaute :

Depuis plusieurs mois, CNEWS est au coeur de très nombreuses polémiques, accusée de laisser libre antenne aux discours d’extrême droite, en permettant notamment à Eric Zemmour de bénéficier d’une heure de grande écoute, chaque jour de la semaine dans “Face à l’info”.

Sans grande surprise, cette annonce suscite de vifs échanges sur Twitter...