"Dear Class of 2020" : les discours engagés des stars pour une remise de diplômes virtuelle

Le HuffPost avec AFP

ÉDUCATION - Alors que des écoles du monde entier ont annulé leurs fameuses cérémonies de remise des diplômes en raison de la pandémie de coronavirus, YouTube et un parterre de célébrités ont fêté virtuellement l’événement si cher aux yeux des étudiants américains et de leurs familles. 

Réunies autour de l’événement “Dear Class of 2020” le 6 juin, des personnalités comme Beyoncé ou encore Michelle Obama ont adressé leurs voeux aux nouveaux diplômés, sans oublier d’évoquer leur engagement dans la lutte contre les violences policières et raciales comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Impossible pour les participants de passer outre les manifestations antiracistes aux États-Unis et ailleurs dans le monde, alors que des milliers de personnes descendent quotidiennement dans les rues pour dénoncer la suprématie blanche et la brutalité policière après le décès de George Floyd, un homme noir de 46 ans asphyxié par un policier blanc lors de son interpellation le 25 mai à Minneapolis.

Beyoncé dénonce le sectarisme

Beyoncé a fait partie de ceux dont le discours aux jeunes diplômés n’a pas laissé indifférent. La chanteuse a dénoncé le sectarisme et fait l’éloge des acteurs du changement en relayant les messages du mouvement “Black Lives Matter”.

“Vous êtes arrivés ici au beau milieu d’une crise mondiale, d’une pandémie raciale et de l’expression mondiale de l’indignation face au meurtre insensé d’un autre être humain noir non armé. Et vous avez quand même réussi. Nous sommes si fiers de vous”, a déclaré Beyonce.

“Merci d’avoir utilisé votre voix collective pour faire savoir au monde que la vie des Noirs est importante. Le vrai changement a commencé avec vous, cette nouvelle génération de diplômés du lycée et de l’université que nous célébrons aujourd’hui”, a-t-elle déclaré.

L’artiste a par ailleurs dénoncé le sexisme persistant dans l’industrie de la musique et au-delà. “En tant que femme, je ne voyais pas assez de modèles de réussite féminine ayant la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post