Deadpool 2: cinq anecdotes improbables sur Ryan Reynolds

1 / 2

Deadpool 2: cinq anecdotes improbables sur Ryan Reynolds

L'acteur canadien endosse une nouvelle fois le costume de Deadpool. L'occasion de revenir sur son parcours, qui  a connu plus de bas que de hauts. 

Ryan Reynolds est de retour ce mercredi 16 mai dans la peau de Deadpool, le super-héros irrévérencieux qui brise le quatrième mur. Dans Deadpool 2, il s'entoure d'une fine équipe, la X-Force, pour affronter un cyborg venu du futur, Cable (Josh Brolin).

Réalisé par David Leitch (John Wick, Atomic Blonde), Deadpool 2 reprend les codes qui ont fait le succès du premier volet: humour potache, clins d'œil à la pop culture, scènes d'action spectaculaires... "On n'oublie jamais sa deuxième fois", prévient l'affiche. 

La sortie de ce blockbuster très attendu est l'occasion pour replonger dans le parcours de Ryan Reynolds. Le comédien canadien, qui s'y donne à cœur joie dans un numéro d'autodérision, a connu beaucoup de bas avant de devenir un des acteurs les plus cool d'Hollywood. Tour d'horizon.

> Le vin rouge de son père

Ryan Reynolds a eu des relations compliquées avec son père, mort en 2015 des suites de la maladie de Parkinson. Dans The New York Times, le comédien révèle que son père, Jim, était haut en couleur. Ce dernier avait en effet le bras scarifié à cause d'un vieux tatouage qu'il avait voulu brûler. Autre anecdote à son sujet: il distillait dans sa cave un vin rouge si mauvais que Ryan Reynolds, qui en a gardé une bouteille, vit désormais dans la peur que quelqu'un boive par inadvertance cette bouteille et... meure. 

> Le cursus universitaire le plus court de l'histoire

...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi