De la chair humaine pour booster l'endurance ?

Des milliers de pilules censées booster l'endurance ont été saisies par la douane sud-coréene. Après analyse en laboratoires, ces contre-façons contenaient de la chair humaine...

En provenance de la Chine, les pillules étaient transportées dans des bagages ou via des colis destinés à l'international. L'analyse en laboratoire a révélé une composition particulièrement macabre : ces pillules censées booster l'endurance et guérir certaines maladies seraient fabriquées avec de la chair humaine, des restes de bébés décédés et des foetus morts. Des bactéries et des substances nocives ont également été retrouvées dans la composition. La douane a refusé de communiquer la provenance des corps et l'identité de celui qui a réalisé ce mélange indécent pour éviter tout conflit diplomatique avec Pékin. Une enquête avait été ouverte en août dernier à la découverte des premières pillules.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles