"Dawson City : le temps suspendu", documentaire exceptionnel sur l'histoire d'une ville entre ruée vers l'or et débuts du cinéma

Jacky Bornet
·2 min de lecture

Les histoires de cinéma sont souvent romanesques. Quand elles concernent les premiers temps du 7e art, elles se teintent d’histoire tout court, et ici d’archéologie. N’appelle-t-on pas cette époque reculée des premiers films, le cinéma archaïque ? Dawson City : le temps suspendu, qui sort mercredi 5 août, met au jour les images tournées au temps de la ruée vers l’or, et des extraits des films projetés dans les cinémas de Dawson, dans le nord-ouest du Canada, jusque dans les années 1920. Elles retracent une histoire oubliée et inédite : une découverte.

Point de non-retour

1978, Dawson City : des travaux d’excavation sous une ancienne piscine mettent au jour des centaines de bobines de films au nitrate, très inflammables. Cette composition de la pellicule atteste de l’ancienneté de ces bandes qui témoignent de l’histoire de la ville, depuis sa naissance autour de 1896, après la découverte d’un filon d’or qui va la faire prospérer pendant une quarantaine d’années. Entre images d’archives d’actualité, de fictions, de photographies, et de quelques interviews, une mémoire ancestrale revit.Ce documentaire aux images inédites constitue un patrimoine historique exceptionnel. Située à 560 kilomètres au sud du cercle polaire arctique, dans le nord canadien, la ville de Dawson était au début du XXe siècle le terminus des films en provenance des Etats-Unis, sans espoir (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi